Added Occitan as one of Dokeos languages

Pèire Brechet, of Marseille, France, asked me to be allowed to translate Dokeos to Occitan, an antique language from the borders of France, Spain and Italy. With Friulian, Esperanto and Cusquenian Quechua, this makes for our fourth “special language” integrated into Dokeos. There’s still a lot of work to be done to get these languages to become a full translation, though… Heads up, and let’s go for 1.8.6!

It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone

5 Comments

    • Hi Leobee,

      You should use the “UTF-8″ character encoding, together with the Simplified Chinese Unicode version. You can change the first one in your general platform settings. The other one should be changed in the languages list.
      Beware that you can only do that *at the beginning* of a new portal installation, not later (otherwise you will have lots of characters conversion problems). We also know of a software derived from Dokeos for the Chinese market, spearheaded as iilearn (I’m not sure if this one still works). Let me know how it goes.

  1. Bonjour,
    J’ai trouvé votre lien en recherchant des informations vous concernant comme traducteur en français de TULIP. Le créateur de TULIP a sorti un logiciel répondant à nos attentes, AGATA…mais en brésilien. Faute de pouvoir le joindre(multiples tentatives vaines), et parce que DOKEOS est maintenant traduit dans la langue du pays où j’habite (Sarlat en Dordogne), je voudrais savoir si vous continuez les traductions des travaux de Pablo Dall’Oglio ou si vous connaissez le moyen de communiquer avec lui, le lien de son site ne le permettant pas.
    Au passage, un merci pour mes amis occitanistes.
    Cordialement

    • Bonjour David,

      Bon travail d’enquête! Cela fait quelques années que je n’ai plus eu de contact avec Pablo, mais je vois que le “style” du site web d’Agata (http://agata.codigolivre.org.br/index.php) est toujours le même :-)
      La réponse est donc “non”, je ne traduis plus actuellement ses travaux et la dernière adresse que j’ai de lui est bien celle indiquée sur le site. Cela dit, je remarque qu’Agata n’est plus développé depuis 2006, peut-être serait-il plus judicieux de trouver une autre solution.

      Quoi qu’il en soit, son travail n’était généralement pas très difficile à traduire (pas énormément de termes) et je peux au moins y jeter un oeil, pour voir.

      • Cela dit, je vois dans le fichier de crédits que Laurent Patureaux est rapporté comme traducteur vers le français…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *